Mes coups de cœur musicaux découverts en 2022

Un aperçu de mes découvertes musicales préférées en 2022. Il ne s’agit pas uniquement de compositions publiées cette année là, mais vraiment de celles que j’ai entendu pour la première fois en 2022. Il n’y a pas d’ordre quelconque à cette présentation. Je les ai tous regroupés dans une même liste de lecture YouTube au besoin.

Je dois avouer que mes découvertes sont encore plus maigres et variées que je l’aurais souhaité cette année avec la fermeture de plusieurs des blogs et pages que je suivais depuis quelques années. Soit je vais devoir en trouver des nouvelles, soit je vais devoir acheter beaucoup plus de DCs, mais j’ai seulement trouvé trois albums de compositrices en boutique l’année dernière donc on verra…

Jeremy Dutcher – Mehcinut

Artiste Wolastoqiyik que j’ai découvert cette année et dont j’ai eu l’occasion de voir en live à Montréal quelques mois seulement après avoir entendu cette composition.


Sophie Menter – Consolation, Op.10

Tombé sur cette composition en écoutant des compositrices classiques que j’avais noté et pas encore eu le temps d’entendre. Une des plus magnifiques compositions que j’ai eu l’occasion d’entendre à mon avis, je suis vraiment pris d’émotion chaque fois que je l’écoute.


Myroslav Skoryk – Aria

Vira Lytovchenko au violin et Natalya Zolotaryova au piano. Une artiste ukrainienne, Vera Lytovchenko, que j’ai commencé à suivre sur YouTube après avoir lu cet article de Radio-Canada sur une musicienne qui joue du violon pendant les bombardements. Elle joue magnifiquement bien et c’est très dommage qu’aussi peu de monde l’écoute (selon les statistiques d’écoute et d’abonnement à la chaîne), c’est un corpus très riche qu’elle présente et qu’on a peu l’habitude d’entendre.


Alexandra Fol & Julia Gillard – Opposing the motion, version 1, trio; 2021

Un peu extérieur au genre de musique classique que j’écoute habituellement, mais je ne pouvais pas ne pas mentionner cette adaptation du discours féministe de l’ancienne première ministre australienne Julia Gillard. C’est impressionnant ce qui a pu être fait avec ce texte.


Jeremy Dutcher – Pomok naka Poktoinskwes

Artiste vraiment incroyable, je ne pouvais pas mettre uniquement une seule composition. J’aurais bien mis l’album au complet, mais on se contentera d’une seule autre riche chanson.


Amy Beach – Summer Dreams Op.47 for 1 Pianos 4 Hands

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s