Liste des ouvrages évoqués lors de la conférence The Americans’ Tale

Voici la liste des ouvrages que j’ai évoqué lors de la conférence The Americans’ Tale le 5 avril 2019. J’ai mis l’ouvrage en français lorsque disponible dans cette langue.

Il est possible de cliquer sur la couverture et le texte parfois (lien vers la boutique en ligne de l’Euguélionne, vers une critique que j’ai fait du livre sur mon blog et autres).

Margaret Atwood

Évidemment, nous avons parlé de The Handmaid’s Tale

Aussi, de Margaret Atwood, j’ai évoqué sa trilogie post-apocalyptique MaddAddam qui parle beaucoup plus d’environnement et d’écologie

J’ai aussi brièvement évoqué la voleuse d’homme (The Robber Bride)

Romans apocalyptiques et post-apocalyptique

L’héritière spirituelle de Margaret Atwood, Alderman décrit un monde dans lequel les femmes se découvrent un pouvoir et infligent aux hommes ce qu’elles ont subi durant des millénaires (exemple d’un roman qui effectue une inversion des genres (gender swapping) pour illustrer l’oppression)

Un roman qui reprend beaucoup des idées narratives derrière The Handmaid’s Tale, mais plus sous des angles linguistiques

Nouvelle dystopique de 1977 dans laquelle les hommes se mettent à tuer toutes les femmes pour des raisons biologico-théologique. Thèmes environnementaux aussi très présents

Brièvement évoqué comme un autre roman post-apocalyptique qui préfère nous laisser interpréter ce qu’il s’est passé

Romans utopiques

Disponible uniquement en bibliothèque. Sujet de mon mémoire, une société utopique de femmes dans laquelle la protagoniste cherche à savoir ce qu’il s’est passé pour que les femmes en viennent à tuer tous les hommes. Je parle des liens entre l’écoféminisme et le roman dans une vidéo YouTube si vous voulez préférer l’écouter plutôt que de lire le mémoire

Herland, écrit en 1915, comme un des premiers exemples de texte utopique féministe, qui gagne à être beaucoup plus connue (et son autrice, de se retrouver au rang de mère de la sociologie au même titre que les autres « pères » de la sociologie)

Afro-futurisme

J’ai évoqué le regain d’intérêt pour certains livres suite, entre-autres (beaucoup d’autres facteurs entrent en compte) au film Black Panther et à la musique de Janelle Monae

L’ouvrage se déroulant durant un apocalypse avec une protagoniste noire et un président américain avec un slogan « Make America Great Again », roman écrit en 1993!

Une autrice afro-futuriste évoquée qui s’inscrit à la suite de l’oeuvre d’Octavia Butler et vient rejoindre un plus jeune publique

Une deuxième autrice afro-futuriste évoquée qui s’inscrit à la suite de l’oeuvre d’Octavia Butler et vient rejoindre un plus jeune publique

Écologie et écoféminisme

Disponible uniquement en bibliothèque. Je parle de l’essai fondateur de l’écoféminisme dans une vidéo YouTube en relation avec le roman de SF Les Bergères de l’Apocalypse

Autres livres mentionnés

J’ai mentionné Joanna Russ, Françoise d’Eaubonne et James Tiptree Jr. parmi les écrivaines de science-fiction féministe qui sont malheureusement pas ou à peine rééditées aujourd’hui. En français, seul James Tiptree Jr. possède un roman de science-fiction en circulation parmi les trois écrivaines qui ont un large corpus dans lequel puiser.

J’ai aussi évoqué le très faible nombre de prix littéraires québécois (37,5%) décernés aux femmes. Voici ma source.

Sara Ahmed a aussi été évoquée dans une question et il a été souligné qu’aucun de ses ouvrages n’a encore été traduit et qu’ils sont malheureusement très chers en anglais (rejoignant le sort de beaucoup d’autres femmes ainsi inaccessibles pour un large public).

Aussi, brièvement évoquée, la vidéaste Natalie Wynn pour sa chaîne YouTube ContraPoints.

Une géniale vulgarisation du Deuxième Sexe de Beauvoir sous l’angle de la soumission.

Une anthologie de texte de femmes publié en réaction/réappropriation de l’insulte lancé par Trump. Un recueil de différentes perspectives de femmes qui proviennent toutes de milieux différents.

Un essai que je suis en train de lire en ce moment et qui raconte, entre-autres choses, l’histoire des « émeutes » de McGill où des afro-canadiens se sont fait tarir d’insultes racistes et comment la presse a parlé de l’événement.

Livres féministes préférés de Françoise David

Livres préférés d’Andréanne Bissonnette

Livres préférés de Nicolas· Longtin-Martel

Roman préféré à vie

Des textes du XVIIe siècle malheureusement encore beaucoup trop criant d’actualité. Choix effectué sous la contrainte de devoir en choisir parmi des centaines donc j’ai pris le dernier qui m’avait immensément marqué

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s